Appel à projets internes, deux nouvelles associations orientées intégration & éducation à découvrir

Dans le cadre du programme « appel à projets internes », nous vous présentons aujourd’hui deux nouvelles associations qui ont participé à ce programme l’année dernière.
Comme tous les projets sélectionnés chaque année, il s’agit de causes que deux collaborateurs Cegid ont souhaité défendre.
Nous parlons aujourd’hui intégration et éducation avec les projets de Jacqueline et Jean-Marc.

 

1001 voix, un projet social courageux

 

1001 voix est une association agissant sur la ville de Saint-Etienne et qui a pour vocation d’améliorer l’accompagnement des personnes en difficulté sociale dans leur parcours d’intégration, dans la préservation de leur capital santé ou encore dans l’accompagnement de leur parentalité. Cette aide se traduit par différents programmes comme des cours de français et d’informatique, des ateliers de prévention santé, des ateliers partagés parents-enfants, etc…

 

L’objectif de 1001 voix est une meilleure insertion sociale et culturelle de tous les publics en proie à certaines difficultés tels que la barrière linguistique ou l’isolement.

 

Pour soutenir ce projet  la Fondation a fourni du matériel informatique qui va permettre à plusieurs personnes d’apprendre le français et de se familiariser avec l’usage des outils informatiques souligne Jacqueline. L’association qui compte 150 adhérents recherche ainsi constamment des aides extérieures afin d’accroître son activité.

 

 

 

Bio cultura, un projet 100% RSE

 

Poursuivons avec Biocultura ! Le projet défendu en 2016 par Jean Marc, collaborateur roannais et président de l’association.

 

Bio Cultura est une exploitation maraîchère biologique située à Roanne, dont la vocation est l’insertion sociale et professionnelle.

 

Il s’agit de favoriser le retour à l’emploi pour des femmes et des hommes de tout âge, en situation précaire et rencontrant des difficultés d’ordre professionnel, social ou personnel dans le but de produire des légumes biologiques, distribués par la suite sous forme de paniers hebdomadaires à des adhérents-consommateurs de la région.

 

Pour cette activité la contribution de la Fondation a consisté en un don financier et la fourniture de matériel informatique qui  permet aujourd’hui  à 20 personnes d’apprendre à utiliser les outils bureautiques pour optimiser leur recherche d’emploi nous précise Jean-Marc. Parmi les formations proposées : La création de CV, la présentation et l’utilisation des réseaux professionnels, la formation aux sites dédiés à leur situation, etc…

 

La campagne interne Appels à projets 2017 est lancée et que nous attendons de nouveaux projets proposés par les collaborateurs du groupe pour l’année à venir.

En soutenant les projets Bio cultura et 1001 Voix, la Fondation contribue à réduire la fracture numérique, la maitrise des outils et des technologies étant un pré requis essentiel pour une bonne intégration.